21 December, 2014

Latest News



En tant que blogueuse et co-fondatrice et rédactrice en chef du webzine Fall In Mode, j'ai, au cours de l'année, assisté et même participé (je suis aussi mannequin) à de nombreux défilés, regardé de nombreux lookbooks de designers. Et pour dire vrai, la mode africaine et surtout ivoirienne regorge de nombreux talents qui méritent d'être mis en avant. J'en ai vraiment vu beaucoup, mais vraiment...De toutes ces collections, il y'en a 5 qui m'ont littéralement séduites et que je vous présente maintenant:

5- Widzar x Godwin 




Fruit de la collaboration entre les marques Godwin et Widzar, ces bombers sont littéralement une tuerie. Adapté au climat tropical, ces modèles sont vraiment l'un de mes gros coup de cœur de l'année. Je trouve génial que d'aussi jeunes stylistes aient compris l'intérêt du prêt-à-porter et présentent des collections dans l'air du temps.

4- New Basics by Amara Koné



Devenu en l'espace d'une année le chouchou de toutes les it girl, Amara Koné a réussi à se faire un nom et une place dans l'univers de la mode ivoirienne. Sa collection New Basics présente comme son nom l'indique des basiques mais revisité à la sauce Amara: un pur délice! Je portais d'ailleurs des pièces de cette collection pour Moreno's Fashion 7




3- L'important c'est la Rose de Yhebe Design



Subtilité, finesse, classe et élégance! Que dire de plus?! Après Working Girl, la marque Yhebe nous a plongé dans univers enchanté avec une collection qui présentait des pièces aussi belles les unes que les autres. J'ai vraiment eu envie de toutes les avoir (rire). Pour cet article, j'ai sélectionné mes deux looks favoris. 
Je portais l'une de ces créations lors du Top 10 de la mode 2016.



2- Queen Pokou de Loza Maleombho



Pour moi qui suis  amoureuse du mixte entre culture occidentale et culture africaine, je ne pouvais qu'aimer cette collection en hommage à la reine Pokou. Qu'il s'agissent des chaussures ou des accessoires que la créatrice confectionne elle-même, tout est beau et tout me fait chavirer. 

1- Ballerine de Modeste Ba



Avec Ballerine, Modeste Ba a été la sensation de cette 11ème édition d' AfrikFashion Show. Il nous a fait voyagé dans son mode et son univers. C'était sensationnel et rien d'y penser, j'ai des étoiles pleins les yeux! 

Une vidéo publiée par Amenan Tanoh (@amenantanoh) le


Impatiente de voir ce que 2017 nous réserve.

J'ai lu dans un article de presse récemment d'un site de mode assez connu que le décolleté n'était plus tendance; pour utiliser leurs mots  "il est devenu has-been". La raison? La pression des médias sociaux sur les femmes, qui a eu pour incidence de les inciter à cacher leur poitrine par peur des commentaires déplacés voire désobligeants. Soit! Nous sommes bien d'accord qu'il ne faut pas tout révéler, et encore moins à tout va, surtout sur les médias sociaux; mais de là à se complexer et à se cacher, il y a quand même un fossé. Et depuis quand les médias sociaux vont nous dicter ce qu'il faut faire ou pas. JE SUIS UNE FEMME ET JE L'ASSUME, ais-je envie de leur rétorquer.
Voilà d'où me vient mon inspiration pour ce second look des fêtes que je vous propose, après la version "bad girl", je vous propose la version "glam sexy".
Pour pouvoir assumer un décolleté plongeant, il faut vraiment avoir une petite poitrine sinon, vous risquez de trop en montrer et cela ne sera pas de bon goût. Un décolleté réussi, est assez subtile. Plus votre poitrine est petite, plus vous pouvez vous lâcher. Pour celles qui ont une poitrine généreuse, le décolleté qui vous va est rond ou carré. Optez pour des modèles "minimiseur" ou des versions corbeille.
Assez parlé, place au look!





Détails du look




Combinaison: Amara Koné
Pochette: Boutique Stone
Chaussures: Atmosphère (customisée par Claude Esther Yassi)

Photo: Ange Michel Tano 


A bientôt! 

Cette année, pour le dîner en blanc, je ne savais pas vraiment quoi me mettre. J'étais juste sûre de ne pas vouloir mettre du court, mais à part ça, c'était le vide sidérale. Et puis, je me suis souvenue de cette chanson de Beyonce qui fait un carton en ce moment, et je me suis dit, je vais faire comme dans la chanson. Je vais y aller comme je me réveille et voilà! 

I wake up like this 
I wake up like this 
We flawless, ladies tell'em 
(extrait de la chanson Flawless de Beyoncé)

J'ai gardé mon pyjama, enfilé mes talons et hop, direction le point de rassemblement. Audacieux, pas vrai?!...

Bon, ça, c'est l'idée du concept mais en réalité tout ne s'est pas passé comme ça. Paumée comme tout à quelques jours du dîner en blanc, je me suis rendue à l'atelier du styliste ivoirien Zak Koné, de la maison Pelebe , qui m'a dessiné cette tenue (juste pour moi ahahahaha) et j'y ai tout de suite adhéré. C'était simple, chic et sans prise de tête. Apparemment la nuisette est tendance en ce moment, j'ai fait ma Riri en sortant le pyjama.
 Il m'a conseillé d'ajouter un chocker à mon look et pour les chaussures j'ai opté pour des sandales à gros talons compensés. Si vous connaissez le principe du dîner en blanc, vous savez certainement que l'on ne découvre le lieu de l'événement que le jour j. Je vous conseille donc de choisir vos chaussures en tenant compte de cela, pour éviter de mauvaises surprises et être à l'aise pour profiter de votre soirée. Des chaussures posées, comme on dit. 

Détails du look





Ensemble: Zak Koné
Chaussures: Zara

Et si je vous racontait ma soirée?! 

Arrivée au point de rendez-vous aux alentours de 16h, j'ai pu profiter d'un cocktail offert par Orange Côte d'Ivoire, en attendant d'emprunter les cars qui nous mèneront au point de rassemblement.



Après un trajet très animé, ponctué par des jeux pour nous faire gagner des recharges, nous sommes arrivés au lieu du dîner qui n'était autre que l'espace Marie-Thérèse Houphouet Boigny, près du troisième pont. C'était vraiment un très bon choix, avec la vue panoramique que ce lieu nous offrait. 
Mise en place faite, nous avons pu dîner et profiter des animations ainsi que de l'ambiance survoltée avant que la pluie ne se mêle de la partie.




Quand tu prends tes amis en photo...



VS
Quand ils te prennent en photo


J'ai passé une très belle soirée et j'espère vous l'avoir fait ressentir par mon article. A très vite!!!



Plus que quelques jours avant la semaine charnière des fêtes de fin d'années. Je dois reconnaître que j'ai toujours eu du mal à choisir ce que j'allais mettre. J'ai fait les boutiques encore et encore pour pouvoir avoir un large choix le jour j, parce ce que je peux très vite changer d'avis. Mais s'il y a bien quelque chose qui ne m'a jamais trahi c'est le noir: couleur classique et intemporelle. Difficile de ne pas être bien mise. Vous avez surement entendu parlé de la classique petite robe noire, j'ai choisi d'y déroger pour ce look en optant pour un style glam' rock pour avec des pièces de la boutique Jennyfer. Pour apporter une touche de couleur à ce look, j'ai choisi un sac en bandoulière qui pourrait accessoirement être utilisé en pochette de couleur rouge bardeau.

Pour info, la marque Jennyfer a ouvert sa première boutique en Côte d'Ivoire ce 14 décembre au rez-de-chaussée du centre commercial Cap Sud, sis à Abidjan-Marcory. Cette boutique présentera désormais, uniformément avec toutes les autres boutiques Jennyfer dans le monde, les collections de la marque à des prix accessibles. La marque présente des pièces chics et tendances à prix légers pour un public principalement jeune. . Même si vous n’êtes pas à Abidjan, vous pourrez probablement vous offrir ce look grâce aux 400 boutiques de la marque dans le monde.


Détails du look


Pantalon Jeans: Jennyfer
Top: Jennyfer 
Perfecto; Jennyfer
Sac: Jennyfer
Chaussures: Atmosphère

Crédit Photos: Jean Goun



A bientôt!

Ce 8 décembre, j'ai eu le privilège de voir en avant-première le film THE CEO du nigérian Kunle Afolayan au Majestic Sofitel Hôtel Ivoire. grâce à Air France. Je vous dit tout ici.
Nous avons tout d'abord été convié à un "before": un cocktail debout.

A droite, Amie Kouamé co-fondatrice de Ayana Webzine

Patrick Edouard de Btendance et l'Abidjanaise

Avec l'influencer Kayvon

Fantastyck, Kayvon et Fleur

Sara Sylla et Orphelie Thalmas 




Dégustation de champagne



 Après le cocktail nous avons pris place dans la salle.


L'histoire

THE CEO est un film de 1h 45 mn qui a pour trame principale le choix du futur directeur général de la plus importante filiale d'une entreprise de téléphonie mobile. L’intrigue se déroule en Côte d'Ivoire, au Nigéria, au Kenya, en France et au Maroc. Les candidats au poste vont être emmenés sur une île et passer une série de tests à l'issue desquels le vainqueur sera désigné CEO. Mais tout ne se passera pas comme prévu.

Mon avis

La première chose que j'ai aimé dans ce film c'est qualité des images ; elle éveille tout de suite l'envie de le découvrir.

Les bons points:

  • C'est un film panafricain, tourné en français et en anglais avec des acteurs de différents pays: Angélique Kidjo du Benin, Aurélie Eliam de Côte d'Ivoire, Fatym Layatchi du Maroc, Jimmy Jean Louis de Haiti, Wale Ojo du Nigeria pour ne citer que ceux là.
  • En plus de cela, il a été tourné dans différents pays comme je vous le disais plus haut et je trouve cela très bien.
  • Les accents des acteurs francophones qui s'expriment en anglais sont vraiment très bien et ne sonnent pas faux. Il y a même une réplique en scène en chinois!
  • La fin du film est vraiment inattendue et juste pour ça, je pourrais le regarder encore et encore
  • Gros coup de cœur pour Wale Ojo qui campe le rôle de Kola Alabi: "What happenes in the beach stay in the beach"
Les mauvais points

  • L'intrigue se perd un peu dans le film
  • Je n'ai pas bien compris les raisons des agissements de Lisa Fernando. Cela n'a pas forcement été très bien introduit.

 Alors, après tout ça, THE CEO est-il un film à voir? ça sera un grand OUI, parce ce qu'au final j'ai passé un très bon moment. En plus, c'est une production panafricaine et une belle initiative à saluer et qu'il faut soutenir. Et comme je le dis chaque fois, vous méritez de vous faire votre propre opinion.

Le film est en salle depuis le 8 décembre et ce jusqu'au 8 janvier 2016:

 - Mardi: Majestic Ivoire à 18h 30 et 21h15 
-Mercredi: Majestic Prima à 18h, 20h30 et 23h
- Jeudi Majestic Sococé à 12h15, 15h, 17h30, 20h et 22h30
Je ne pouvais pas terminé cet article sans vous parler de mon "big crush" pour la tenue de Lala Akendoju à l'avant-première.




A bientôt

Une photo publiée par Amenan Tanoh (@amenantanoh) le

 S'il y a bien une tendance qui aura marqué cette année 2016 et signé une présence fracassante, c'est la transparence. Difficile à adopter, elle peut nous donner un look chic et audacieux quand on la réussit. Habituée à la voir version "robe longue tapis rouge", je me suis laissée séduire par ce pantalon de la collection New Basics d'Amara Koné. Je l'ai assorti à un bodysuit col bardeau, une autre grande tendance de l'année et un perfecto pour donner un look plus grunge et assez "bad girl" (j'espère qu'il est réussi). J'ai opté pour des escarpins  et une pochette couleur chair pour cette 7ème édition de Moreno's Fashion Show, dont vous aurez bientôt le compte-rendu sur mon webzine Fall In Mode.


Détails du look
Pantalon/Bodysuit/Perfecto: Amara Koné ( New Basics)
Chaussures: New Look
Pochette: New Look

Photographe: Philippe Loret


Pour voir les détails du look de Fanta, c'est par ici!

Avec Akilé Tabarne, Joel Williams et Fanta Koné

A très vite!