21 December, 2014

Latest News

Samedi 16 novembre, 18h, nous sommes à l’hôtel du golf pour la grande messe de la mode ivoirienne: AfrikFashion 8. Tout le monde s'affaire: les mannequins finissent leur dernière répétition avant de foncer au maquillage, sous la houlette de Carlos Hazel. Reda Fawaz ajoute une dernière touche au décor, Isabelle Anoh passe s’assurer que tout sera prêt à temps pour le show prévu à 20h. Le ciel est quelque peu assombrit. On croise tous les doigts en espérant que la pluie ne viendra pas gâcher la soirée. Le stress se lit sur certains visages. Le vent souffle rafraîchissant quelques peu l'atmosphère. 
19h30, dans les coulisses tout s'accélère, le maquillage et les coiffures avancent plutôt bien, sous la direction
                                                                                                                                                               
 

de Dieudonné Sénato et d'Isabelle Moreno. Les modèles ne semblent pas stresser outre mesure, mais plutôt déterminés à tout donner.  Dehors, le public commence déjà à arriver.

Un peu plus tard, tout le monde est installé. 
On distingue même certaines personnalités et des visage connus, au nombre desquels le ministre du tourisme.


Enfin, Yves De M'Bella et Christelle Mélèdje font leur apparition, c'est le début d'un moment qu'on aurait volontiers prolongé: la 8 ème édition d'AfrikFashion. 


Discours d'ouverture, fresque avec la ravissante Prisca, qui voit ainsi un de ses rêves réalisé. 

 

S'ensuit un long ballet de créativité, glamour et beauté. Les stylistes présents ont rivalisé de talents. Bee Arthur, Bazeme, Gilles Touré, Pathéo, Koro, Saint Joe, Patrick Asso...et Nackissa qui a eu l'honneur d'ouvrir le défilé, tous se sont montrés à la hauteur des attentes du public présent et même au délà. Mais celui qui a sans nul doute été la grande découverte pour le public ivoirien est Martial Topolo, styliste camerounais installé en France.
Patrick Asso, Saint Joe, Nackissa, Koro, Pathéo, Angybell, Bazeme,Bee Arthur
Anderson Djakoure

Martial Tapolo

Gilles Touré


Crédit Photo: Alida Nady Sidibé










Le mannequinat en Cote d'Ivoire est un milieu assez fermé,  dans lequel on voit bien souvent les mêmes visages dans presque tous les défilés. On a envie de voir de nouvelles personnes de nouveaux tops émerger ici ou ailleurs et briller de milles feux. Nous avons donc décidé de faire une petite sélection. Y'en a surement que vous avez déjà vu...

1-Aissata Dia
 

Du haut de son mètre 83, la belle Aissata a fait ses premiers sur les T avant d’être élue miss Cote d'Ivoire 2013. On espère la revoir après son mandat dans des défilés ici et pourquoi pas sur la scène internationale.

 

 

2-Awa Sanoko


Belle peau d'ébène, allure de rêve, Awa Sanoko a l'étoffe de grands tops tels Alek ou Akuol. Alors, on peut s'autoriser à rêver d'une carrière internationale pour elle.  






3-Fanta Koné


Encore une belle brune au teint d'ébène, et aux lèvres pulpeuses. Fanta Koné, elle s'appelle, ne l'oubliez pas.






4-Karen Joigny

En voilà une autre à la bouche de rêve, avec tout simplement une beauté angélique. Elle évolue en France.

 

 



5-Djéla Aurelie Kouassi

Cheveux courts, sourire ravageur, Djéla est un mannequin en pleine ascension.

 


Celle qui est arrivé au mannequinat pour etre plus féminine est aujourd'hui l'incarnation de la beauté africaine. Qu'est ce qu'on peut lui souhaiter à part une longue et belle carrière?



Par Amenan Tanoh