21 December, 2014

Latest News

Je l'ai découverte au hasard de mes clics sur facebook. J'ai tout de suite été séduite par ses clichés qui réussissaient à capturer l'instant...magique. Ce fut l'un des premiers photographes avec qui j'ai fais mes premiers pas dans le mannequinat. Son univers complexe et sa personnalité atypique m'ont toujours intrigués. Pour ceux et celles qui ne réussissent pas à la déchiffrer et pour vous, qui craquerez quand vous verrez ses photos, Akissi vous livre ses secrets.

Qui est Akissi?
 Dahouet-Boigny Akissi Yéléna, 18ans Photographe Spécialisé en Macro , portrait et Art Conceptuel . Passionné par le Cinéma la Photographie et l'art visuel , s’intéresse aussi a pleins d'autres formes d'art ...

On t'a connu avec le pseudonyme d'Atomique Supertronique, aujourd'hui tu es Akissi, pourquoi ce changement?

C'est exactement la même personne il n'y a pas de changement , c'est le même art, le même photographie , je suis en mouvement et le changement de nom est juste un manière d'authentifier ce que je fait en l’identifiant directement a moi: Akissi.


D'où te vient ton inspiration?

Je m'inspire de tout. J'ai l'inspiration dans beaucoup de choses: dans des sons, des couleurs, des photos , des vidéos , des goûts des sensations.Chaque facteur me donne un inspiration et des idées complètement différentes.C'est vraiment dans tout ce qui est possible impossible, imaginable et inimaginable. Voilà un exemple, j'ai vu ma sœur tenir sa fille , ça ma fait penser a une projet conceptuel que j'ai appelé "ASIAN ROOTS" que vous verrez bientôt sur ma page.









Comment concilies-tu photographie et études?

C'est difficile , très difficile. Les gens s'imaginent que les photographes sont des machine a éditer qu'on a pas de vie et qu'on passe 24h/24 sur l'ordinateur de tel sorte qu'en 3 jours on a édité 15O photos (on m'a déjà demandé plusieurs fois ce genre de choses ). Mais non j'ai une vie , je sors ,je dors, je mange... alors avec les études en plus c'est très difficile de concilier le professionnel. Et je crois que ce qui a le plus de mal à passer c'est quand les gens te demandent des shoots, que tu es vraiment intéressée mais que tu ne peut pas parce qu'il faut travailler. Ils ne comprennent pas et cela ruine un peut ton image ... mais tout ça c'est fini maintenant j'ai passé le BAC et je suis en quelque sorte libre !









Envisages-tu de faire de la photo ton métier?




 Bien sûr ! bien sûr ! j'ai envie d'en faire mon métier et de manger grâce à ça. J'aurai la vie que je désire et que tout le monde désire "vivre de sa passion".
Mais la vie n'est pas un conte de fée alors on verra ...





Quel serait, pour toi, le modèle idéal?

Y'en a pas. Tout le monde est idéal.  Il y'a tellement de possibilités... et le stéréotype "mannequin grand mince/musclé , belle/beau , typé podium longues jambes ..." ne m’intéresse vraiment pas . Ce n'est pas l'image de la beauté ni la représentation des êtres, parce que les humains parfaits ça n'existe pas . Il y'a des gens beaux qui ont un potentiel dans le mannequinat , mais en général je les prend très peu en photo , vraiment très peu .










Envisages-tu de tenter l'expérience studio?






C'est déjà fait. Et ce n'est pas ma particularité principale d'utiliser les milieux naturels. Ce que je veux ,c'est être polyvalent et  pouvoir tout faire et tout utiliser.

























Quel est ton dernier mot?

<<Une bonne image résulte d'un état de grâce . La grâce s'exprime quand elle s'est libéré des conventions [...] le jeu consiste alors a organiser le rectangle >> SERGIO LARRAN


































































Merci à Akissi pour avoir accepter de partager avec nous sa passion...et mon petit doigt me dit qu'on n'a pas encore fini d'entendre parler d'elle. Akissi: un nom à retenir. 

Plus de photos d'Akissi sur http://akissi-photography.tumblr.com/ et sur sa page facebook  https://www.facebook.com/Akissi.Photography







C'est un visage auquel vous êtes surement habitués...On la voit si souvent sur les panneaux publicitaires de la ville d'Abidjan qu'on a l'impression de la connaitre tous un peu. Mais la connait-on vraiment?
Marie-Paule Adjé, au hasard d'une petite causerie, de nous dire un peu plus sur elle...



Amenan T.: Comment es-tu débuté ta carrière de modèle photo?

J'ai débuté ma carrière de modèle photo avec un ami  qui est photographe. On avait l'habitude de prendre des photos ensemble. Certaines personnes ont commencé à me faire des compliments et à me demander de me lancer sur cette voie.

Amenan T: Comment se passe un tournage?

Les tournages sont tout le temps super amusants , je suis dans mon élément devant une caméra donc tout va pour le mieux.


Amenan T: Comment gères-tu le fait d’être un personnage public?

Le plus simplement possible , j'ai garder ma simplicité et ma joie de vivre !

Amenan T: Est ce qu'on peut vivre de la publicité?

En Afrique; franchement dit... non on ne peut pas en vivre.

Amenan T: Parles nous de ta candidature à Miss District 2013!

Ma candidature a Miss district s'est faîte sur un coup de tête . J'ai été encouragé par une grande sœur ! Ainsi que mes fans qui me demandaient de m'inscrire à un concours de beauté ! J'ai le soutient de plusieurs personnes dont ma famille , on croise juste les doigts pour la final étant donner que j'ai des concourantes de taille !

Amenan T: Quel est ton dernier mot?

Je remercie toutes les personnes qui croient en moi et me soutiennent et je ferai mon possible pour ne pas les décevoir et porter haut le flambeau de la beauté Africaine.




Merci à Marie-Paule pour cet interview et bonne chance pour la suite.
Par  Amenan  Tanoh
                                                         MISS CI 2013: LA GRANDE FINALE

Ce samedi 08 juin 2013, nous serons tous, détracteurs ou non, devant nos postes téléviseurs pour suivre l'élection de notre reine de beauté Miss Cote d'Ivoire.

Instituée depuis les années 90, ce concours a connu une très grande popularité avant de tomber en disgrâce ces dernières années.
Scandales, chutes, rumeurs en tout genre ont alimenté les tabloïds. Parait-il qu'il n'y a pas de fumée sans feu. Soit! Mais on dit aussi qu'on ne montre pas son village de la main gauche. Alors, oui! Nous avons tous notre part de responsabilité.
C'est vrai que le COMICI n'a pas réagit face aux attaques en tout genre, se contentant de les ignorer. Mais c'est aussi vrai que tous autant que nous sommes avons contribué en colportant des rumeurs et des ragots à ternir le titre de reine de beauté. On a tous une connaissance, la meilleure amie de la cousine de la nièce de la camarade de...qui pourrait témoigner de la véracité de nos propos avec preuves à l'appui.

Nous aimons tous les concours de beauté et nous aimons Miss Cote d'Ivoire que nous regardons depuis tout petit. Nous voulons croire que 2013 va sonner le glas du renouveau de ce concours. Cette année nous avons de belles candidates et nous avons une nouvelle opportunité de rehausser le niveau.


 

De Aissata Dia, miss Sud-Comoé, déjà donnée comme favorite, aux longues  et interminables jambes, en passant par Karine Diplo, miss Lagunes, notre coup de cœur au sourire ravageur ou de Marie-Eve Djibo au teint d'ébène, Traoré Bintou à la beauté candide, Konaté Aida, Kesse Rama ou Fabienne Droh...Nous pouvons surement pas toutes les nommées, mais voulons croire que cette élection sera belle, riche en couleur et qu'elle révélera une demoiselle dont on sera tous fière, chargée de porter sur ses frêles épaules le titre de Miss Cote d'Ivoire 2013.